Dernières nouvelles

 
 

Assemblée Générale

Chers amis,
Comme vous ne l’ignorez pas, l’Assemblée Générale de la Société Mirbeau a eu lieu, samedi dernier 5 mai, dans la salle des mariages de la ville de Triel-sur-Seine, où Mirbeau a passé les dernières années de sa vie. Il a d’ailleurs été possible, après l’AG stricto sensu, de se promener un moment dans les jardins de cette maison tristement abandonnée, au cours de la visite de la ville sous la conduite de Claude Barouh. Près de 50 personnes étaient présentes, et 63 étaient représentées, ayant adressé un « pouvoir » en guise de manifestation d’intérêt. Vous trouverez quantité de photos de cette journée mirbello-trielloise sur https://www.facebook.com/JournalDeuxRives/ , peinture inaugurée
et plus modestement, sur https://www.facebook.com/mirbeau.asso.fr/.
Cette A.G., conviviale ; comme toujours, a été très riche et fort réussie, et nous devons un grand merci à Rodrigo Acosta, à Manuela Marie et à Sylvie Langlois, dont la coopération a fait merveille. Elle a aussi été particulièrement émouvante, car, comme je l’avais annoncé il y a deux ans, à Saumur, j’ai quitté la présidence de l’association littéraire fondée il y a presque un quart de siècle (le 28 novembre 1993 , à la BM d’Angers) et passé le relais au vice-président Samuel Lair, qui va être assisté, dans ses tâches multiples, par Yannick Lemarié et Arnaud Vareille. L’âge, la fatigue, de nouvelles urgences, la difficulté croissante à me déplacer, ont contribué à cette décision, qui n’a pas été facile à prendre, mais qui ne doit inquiéter personne, car la succession est assurée. Et, de toute façon, le travail effectué pendant 25 ans a produit des résultats bien au-delà de nos espérances initiales et qui sont des acquis définitifs, particulièrement précieux et encourageants.
Bien sûr, j’eusse aimé profiter de cette ultime AG en tant que président pour revoir beaucoup d’amis éparpillés, façon puzzle, à la surface de la Terre. Mais, natürlich, l’éloignement de beaucoup d’entre vous rendait la chose impossible. Quant à nombre d’amis géographiquement plus proches, sans doute avaient-ils d’autres obligations samedi, et je le regrette. Je n’en ai que davantage apprécié la présence de Michel Bourlet, débarqué des Ardennes belges avec une cargaison de Rédemption, et celle d’Elena Fornero, revenue exprès de Brême à Triel pour nous présenter notamment la maison d’Albert Adès, où elle a vécu plusieurs années.
Ces retrouvailles, sans doute ultimes, n’ont pas pour autant constitué la « cérémonie des adieux » qui était à craindre, et ce n’est qu’un « au revoir, mes frères ». Car si je passe la main pour la présidence, je n’abandonne évidemment pas pour autant le cher et grand Octave auquel j’ai consacré des décennies de ma vie. Je dois publier en décembre le tome IV et dernier, fort attendu, ainsi que le très riche supplément, de la Correspondance générale, et je dois boucler d’ici le mois d’octobre le n° 26 des Cahiers Octave Mirbeau, qui sera le dernier dont j’aurai la charge en tant que rédacteur en chef. Dans l’immédiat, je dois mettre en ligne Octave Mirbeau en toutes langues, Actes du colloque de Grenade. Et puis, pendant les mois qui viennent, ce sera l’inévitable phase de transition, pour que tout continue à tourner en dépit de la réorganisation interne. Je reste membre du Conseil d’Administration et participerai aux débats et au travail collectif dans la mesure de ma disponibilité, désormais réduite. Mais dorénavant, si vous souhaitez vous adresser à la SOM en tant que telle, et non à son ancien président et fondateur, il faudra écrire à Samuel Lair (e-mail de contact).
Avant de tourner la page, encore quelques bonnes nouvelles :

Vous voyez que les affaires d’Octave continuent d’être de très bonnes affaires…
Sur ce constat encourageant, je vous souhaite une excellente soirée. Bien amicalement à tous.
P. MICHEL
En téléchargement : Rapport d'activité. ____________________ Nouveau Conseil d'Administration

Le 6 avril 2018, Triste nouvelle :

P. PrévostC'est avec beaucoup de tristesse que nous venons d'apprendre le décès, ce matin, à l'hôpital de Meulan, de notre ami Philippe Prévost, de Triel-sur-Seine, où il animait la troupe des Comédiens de la Tour. Il était hospitalisé depuis deux semaines, mais nous espérions de tout cœur qu'il allait surmonter cette nouvelle épreuve.

Membre fidèle et actif de la Société Mirbeau, Philippe Prévost a participé à la création, à la mise en scàne et à l'interprétation de plusieurs pièces de Mirbeau, créées au Théâtre Octave Mirbeau de Triel et représentées ensuite dans les Yvelines et, à l'occasion à Angers et d'autres lieux, où il nous a été donné de vivement l'apprécier. Notamment dans les rôles d'Isidore Lechat, dans "Les affaires sont les affaires", et d'Armand Biron, dans "Le Foyer", où il était remarquable. C'est une perte cruelle pour nous et pour tous ceux qui l'aimaient et qui partageaient ses enthousiasmes et ses ferveurs.


Rappel des émissions de radio, toujours disponibles en ligne :

1. Sur Radio Libertaire :
http://www.la-philanthropie-rl.org/index.php?emission=185, avec Alain (Georges) Leduc
http://www.la-philanthropie-rl.org/index.php?emission=189, avec Éloi Valat et Jean-François Wagniart
http://www.la-philanthropie-rl.org/index.php?emission=191, avec Alain (Georges) Leduc, Lakis Proguidis et Yves Lepesqueur de L'Atelier du roman.
https://www.dropbox.com/s/7m0zrj0nh73p7il/MIRBEAU%203%20-%2023%20juillet%202017.wav?dl=0,
http://www.la-philanthropie-rl.org/index.php?emission=195, avec Pierre Michel.
http://www.la-philanthropie-rl.org/index.php?emission=197, avec Pierre Michel.
http://www.la-philanthropie-rl.org/index.php?emission=200, avec Sarah Brun.
http://www.la-philanthropie-rl.org/index.php?emission=203, avec Gilles Candar.

2. Sur France-Inter :
www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire/la-marche-de-l-histoire-20-fevrier-2017, avec Jean Lebrun et François l’Yvonnet.

3. Sur France-Culture :
www.franceculture.fr/emissions/concordance-des-temps/actualite-doctave-mirbeau, avec Jean-Noël Jeanneney et Pierre Michel.

4. Sur la radio uruguayenne Espectador (en espagnol) octave-mirbeau-autor-de-diario-de-una-camarera, avec Lucía Campanella.

5. Sur des radios allemandes (en allemand), avec Stefan Koldehoff

 
 
Retour à l'accueilCitations