Dingo (1913)

 
     
 

Dernière œuvre narrative de Mirbeau, Dingo n’a pas pu être achevé par le romancier, dorénavant trop malade et affaibli pour mener son projet à terme. C’est donc Léon Werth qui a dû rédiger les derniers chapitres, sur les indications du grand écrivain, et en y insérant des articles antérieurs de Mirbeau, qui ne s’est jamais caché de l’aide dont il a ainsi bénéficié.

Dingo par Falké

Dingo illustré par Falké

En rupture complète avec la tradition "réaliste", ce récit nous introduit dans un monde de fantaisie, où la galéjade et le mythe côtoient l’observation, et où la réalité la plus sordide, inspirée par les déboires rencontrés par le romancier à Cormeilles-en-Vexin, est transfigurée par le regard et l’imagination du narrateur. La fable, illustrant les apories du naturisme, fait bon ménage avec la caricature, et les plus burlesques hénaurmités ont droit de cité. De nouveau, ce n’est pas un homme qui est le héros du "roman", mais le propre chien de Mirbeau, Dingo…

En même temps qu’il renoue avec une tradition romanesque ludique remontant à Rabelais, Cervantès et Sterne, et qui refuse de se prendre au sérieux, Mirbeau ouvre une nouvelle fois la voie à la modernité, en mettant en œuvre une sorte d’autofiction avant la lettre : comme dans La 628-E8, il se met en effet en scène en tant que personnage fictif, fort différent, par bien des aspects, de l’auteur réel dont le nom figure sur la couverture.

De quoi désemparer le lecteur, dont les habitudes culturelles sont perpétuellement mises à mal.

Pierre MICHEL

DingoUne nouvelle édition de Dingo, préfacée par Arnaud Vareille, est parue en juin 2009 aux éditions Palimpseste.
Octave Mirbeau (1848-1917), dont l'écriture prolifique a exploré les domaines aussi diverses que le journalisme, le pamphlet, la critique d'art, la littérature ; aborde ici sa dernière œuvre, publiée en 1913. Dingo propose un portrait de chien par lequel O. Mirbeau véhicule une dernière fois, une critique sociale véhémente, dirigée ici, contre les habitants d'un village provincial.... suite.

DINGO, L'ALTER EGO - Une édition critique de Dingo a été réalisée par Pierre Michel, dans le tome III de l’ Œuvre romanesque de Mirbeau, Buchet/Chastel/ Société Octave Mirbeau, 2001.
Le texte du roman est accessible sur le site Internet des éditions du Boucher, avec une nouvelle Préface de Pierre Michel.

 
 
 

Wikipedia

 
 

Dingo_(roman)

Romans

L'Ecuyère, La Maréchale, La Belle Madame le Vassart, Dans la vieille rue, La Duchesse Ghislaine, Le Calvaire, L'Abbé Jules, Sébastien Roch, Dans le Ciel, Le Jardin des supplices, Le Journal d'une femme de chambre, Les 21 jours d'un neurasthénique, La 628-E8, Un Gentilhomme.

 
 
Retour à l'accueilCitations